Théâtres, salles équipées, Adaptable, Conte & Musique, Se souvenir, Collèges, Lycées, Résister, François GODARD, Adolescents, adultes

RÉSISTANCES 3. TRISTAN 1938

Post placeholder image
François GODARD

Description

Propos :

Régulièrement, on démantèle la jungle de Calais, en même temps que Mme le Maire de Paris prévoit la création d’un « camp de réfugiés aux normes internationales ». Toujours la même peur du migrant, la même incapacité d’humanité où l’accueil est un problème mathématique et économique, et toujours les mêmes questions qu’on refuse de poser : comment ces gens sont-ils arrivés là ?

Quelle histoire emmènent-ils avec eux ?

Avant même que la « question migratoire » n’explose médiatiquement, François Godard abordait l’exil forcé en racontant l’épopée des Républicains espagnols et des Brigadistes qui avaient choisi de se battre à leurs côtés contre le fascisme des années 30. Il continue de porter cette mémoire collective en y mêlant l’intime de son histoire familiale, comme une façon de chercher à quel endroit nous sommes debout, à quel endroit l’autre nous bouscule et nous oblige à nous poser les seules questions qui vaillent…

Synopsis :

Tout commence avec un vieil homme perdu dans ses cauchemars. Il n’y a pas si longtemps, ce vieil homme, le propre grand-père de l’auteur, était un slameur alors même que le slam n’existait pas. Et nous voici emportés par ses vers, ses mots de paysan, jusque dans ses souvenirs: l’enfance, la jeunesse, le service militaire sur la frontière espagnole, en 38, et de l’autre côté…

De l’autre côté, Tristan est devenu sergent du Génie dans la Brigade Internationale Spartacus. On le retrouve en pleine préparation de l’offensive de l’Ebre, en compagnie d’Inés, Kurt, Henri, Jaume, Benedetto… L’offensive est lancée, la Brigade tient bon jusqu’aux bombardements allemands, jusqu’à la déroute, jusqu’à l’exil vers la France. Vers cette frontière gardée par les jeunes conscrits, un papi réel, un Léon imaginaire, et des cauchemars à venir…

Intégralement écrit en vers, scandé entre versification classique et slam, ce troisième épisode, hommage aux combattants internationaux comme à un grand-père de légende, sera le plus tendu du cycle: l’Europe entière implose en Espagne. La scansion, haletante et inouïe de durée et de précision, les rythmes martelés des paroles contemporaines se prêtent particulièrement bien à l’évocation du sang qui bat aux tempes, des pas qui défilent et des bombes qui s’acharnent. Il est question cette fois de résister les armes à la main, mais c’est la défaite qui attend les combattants.

Cette défaite qui permettra la rencontre de Léon et d’Inés, prélude à la suite du cycle…

Tout public dès 12 ans

Durée : 55 minutes

Téléchargements

AccueilMenu
Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre expérience d’utilisation, fournir des services via des messages de communication ou encore effectuer des analyses de performance. En savoir plus.
J'accepte